7 astuce sur la photo en Noir et Blanc

Entre ombre et lumière

For english go to the top-right corner ;)

Dans cet article nous allons apprendre à réaliser de belles photos en Noir et Blanc.

J’ai sélectionné des portraits et des photos de rues prisent entre Paris et Tokyo. Le Noir et Blanc à la propriété spéciale de vous transporter dans des mondes intemporels. Bienvenue dans ces moments passés qui vont vous donnent une sensation d’irréalité.


Merci d’avance de me suivre sur Instagram @Kyonopics, laisser un commentaire et vous abonner à la Newsletter :)
 



L’état d’esprit :

Si vous voulez réaliser de beaux Noirs et Blancs, au moment ou vous sortez votre appareil photo, regardez votre environnement et voyez si vous avez un joli contraste entre les lumières, les formes et les textures qui s’offrent à vous.


  



En extérieur :

Dans la rue un contrejour, un reflet à travers une vitre, ou dans un miroir vous permettent de jouer sur différents contrastes.




Le jour, le soleil formera les zones sombres et les zones claires, cela paraît simple, mais c’est à vous de trouver le bon équilibre. En plein soleil les contrastes seront très marqués, donc regardez s'il y a des cassures visuelles entre le ciel et les bâtiments par exemple. 
Cependant, les jours nuageux il sera plus difficiles d'avoir de beaux contrastes, cherchez plutôt dans les reflets ou travaillez en basse vitesse pour jouer sur le mouvement. Sinon cherchez des lieux en intérieur là où la lumière est plus interessante. 





Dans le métro, ou dehors le soir, utilisez les néons ou les lampadaires pour faire de beaux contrastes, comme la portée de leurs lumières est limitée vous pouvez fermer votre diaphragme jusqu’a avoir une cassure ou un dégradé.




Pour un shooting avec model en extérieur, l’arrière plan va jouer un rôle très important sur le jeu des contrastes, il faut trouver le bon dosage entre la nuance des vêtements, de la peau et ce qui va se passer derrière le model. Sinon vous allez vous retrouver avec des masses difformes pas très élégantes.
Il est très important de faire attention à ce genre de détails, faites un tour d'oeil dans le viseur afin de voir que soit bien harmonieux entre les différentes nuances. 

  



En studio :

En studio ce n’est pas si différent, sauf que là vous avez le contrôle total de votre lumière, à vous de ne pas vous tromper ! Shootez en Raw, mode Noir et Blanc, posez vos lumières avec les lampes pilotes et faites tourner votre modèle pour voir comment elle réagit à la lumière.




Le choix du modeleur sera primordial, une lumière douce (boite à lumière) ne sera pas top. Mais si vous y mettez une grille nid d’abeille, cela va focaliser votre lumière et donner plus de punch.
Une lumière dure, elle, sera parfaite si elle est bien dosée, je pense à un bol réflecteur, bol beauté, parapluie argenté.





Le corps réagit au noir et blanc, il est difficile de différencier la couleur d’origine du model, il faut donc jouer sur ce phénomène d’irréalité avec les poses et la retouche.





 

Les artistes :

En concert ou répétition, vous devez capter une ambiance, une émotion, un jeu de lumière précis pour rendre la photo unique.



Les photos du materiel ressortent bien en noir en blanc, il y a souvent des choses qui brillent dessus.



Un artiste pendant une séance photo arrivera à communiquer des emotions et une certaine énergie, il est essentiel de la capturer, le noir et blanc vous aidera à affirmer cette force.



A éviter :

Les photos plates ! ça peut-être la même chose en couleur, mais de jolies couleurs douces qui se mélangent seront très belles, mais une fois en NB la photo perd de son intérêt.

Les retouches :

Lorsque vous aurez pris vos belles photos, mettez les sur votre logiciel de retouche préféré et basculez en Noir et Blanc avec le slide de saturation.
Jouez ensuite avec la balance des blanc, qui offre des contrastes assez sympa !
Je vous met mon correctif de base afin de vous donner une idée, mais à vous de trouver celui qui vous correspond le mieux.


   



L’argentique :

Je terminerai sur une note poétique qui est l’argentique, rien de plus à dire, mise à part que le grain du film ajoute de la texture à votre photo, et la lumière y régis différemment.
Je vous recommande fortement d’essayer !  



 

Merci d’avoir lu cet article, je vous invite à me suivre sur Instagram @Kyonopics, laisser un commentaire et vous inscrire à la Newsletter :) 

 

Top