Maitriser la lumière - intro


Maitriser la lumière - intro
For the english version, click on the right-top corner :)

Introduction

Cher lecteurs et lectrices, voici le premier article d’une série qui va vous apprendre à gérer la lumière, maîtriser votre appareil photo et connaitre les différents types de matériels proposés pour les photographes.

Il y aura des photos d’exemples préparées par mes soins, afin que vous ayez un rendu direct et que vous puissiez voir les différentes possibilités qui s’ouvrent à vous, dans le monde merveilleux de la photographie.

Au fil du temps je vais ajouter des articles avec de nouveaux types de lumières, de nouveaux conseils sur votre appareil photo et sur le materiel. Donc n’hésitez pas à vous abonner à mon compte Instagram @Kyonopics et à la Newsletter pour ne manquer aucun un article :)

Je vais également faire des articles axés sur des shoot complets, de la préparation à l’action, savoir comment réagir en situation et adapter la lumière en fonction de l’environnement.

Mon but est que vous soyez à l’aise avec le materiel, la lumière qui vous entour, votre appareil photo, et nous allons voir à quoi sert chaque modeleurs (il s’agit des différents objets que vous allez placer devant votre flash).
Je vous remercie d’avance pour les commentaires, et si vous avez des suggestions vous pouvez m’en faire part :)

J’aimerais commencer par vous dire qu’il n’est pas nécéssaire d’acheter du materiel, qu’il est tout à fait possible de réaliser de très belles images seulement avec votre appareil photo.
Acheter des flashs, modeleurs, réflecteurs ne seront qu’un plus pour venir ajouter ce qui vous manque et affiner votre style, à travers mes articles je vais vous aider à trouver qu’est-ce qui vous correspond le plus.
Il se peut que des personnes aient peur d’investir, donc le mieux est de vous faire une idée des rendus avant, tester du materiel peu coûteux, et si vous avez besoin de passer un niveau au dessus, foncez ;)

Personnellement j’utilise beaucoup la lumière naturelle, le bol réflecteur/beauté et la boite à lumière rectangulaire, car ils correspondent à mon style et que cela fait longtemps que je les utilisent. Mais je veux vous montrer toutes les possibilités et surtout comment s’en servir correctement !

Let’s go !



Bien régler son boitier et sa lumière

Avant tout, il vaut mieux apprendre à bien maîtriser son appareil photo, c’est vraiment primordial avant de se lancer avec un flash, vous pourrez alors rapidement être prêt lors de votre shoot si vous adoptez les bons réflexes.

Ici je pars du principe que vous voulez faire des portraits, avec ou sans flash, et que vous doutez encore sur vos réglages.

Sans rentrer trop en détails, voici un récap du trio ouverture/vitesse d’obturation et ISO :

Ouverture : vous permet de gérer la zone de netteté autour de votre focus. Plus le chiffre de l’ouverture est bas, plus vous aurez du flou autour de votre zone de mise au point, et plus le chiffre est haut, plus la zone autour du focus sera net.

Vitesse d’obturation : la vitesse joue sur le mouvement de votre sujet, plus le chiffre est bas et plus vous allez créer du flou de mouvement.
Pour figer un mouvement le minimum est de 1/60e, en dessous votre sujet ne sera pas net, si le soir vous voulez avoir une belle exposition il est bien de baisser la vitesse et mettre l’appareil sur trépied (ou utiliser un flash).
A l’aide d’un cable synchro ou d’une griffe vous pouvez gérer votre flash, mais il y a une limite de vitesse qui est en moyenne de 1/180e maximum (change selon l’appareil photo) avant d’avoir un voile noir sur votre photo, si vous avez ce voile vous devez baisser la vitesse.

ISO : ajoute de l’exposition numérique, je vous conseil de le monter en dernier car il va ajouter du bruit qui n’est pas souvent favorable à l’impression. Cependant les boitiers de nos jours peuvent supporter de grosses valeurs sans perdre de qualité.

A quoi sert un flash ou une torche ? tout simplement à pouvoir illuminer son sujet, plus que ce que la lumière naturelle peut vous offrir, créer des ombres et du contraste. Mais aussi à fermer votre diaphragme (ouverture), et donc avoir une image avec du piqué (une belle netteté).

Sachez que la meilleur distance flash-model est d’environs 2-3 mètres, il faut mettre sa lumière le plus haut possible afin d’avoir une belle ombre sur le visage, et éviter les ombres sur votre fond.

Il est conseillé de mettre sa lumière à 45° par rapport à son model pour avoir une belle ombre portée, selon le modeleur vous pouvez la mettre en face mais vous risquez d’avoir une image plate et sans ombres. Idem pour la lumière sur le coté, vous allez créez des ombres peu flatteuses sur votre sujet.
Mais quand je viendrai en details sur les modeleurs vous verrez qu’il y a des exceptions ;)

S’il est difficile d’enlever l’ombre sur le fond, décalez votre lumière sur le coté jusqu’à l’effacer, il faudra alors faire en sorte que votre model se tourne un peu plus vers la lumières sinon il y aura des ombres qui ne mettront pas votre model en valeur.

Pour determiner les bons réglages, je vous conseil de choisir dans un premier temps de trouver quelle ouverture vous allez utiliser pour votre série d’images, c’est à dire si vous voulez créer du flou d’arrière plan ou non.




Régler son flash en extérieur

N’allumez pas tout de suite votre torche/flash, mettez la vitesse de l’appareil photo au niveau de la vitesse synchro flash, qui est en moyenne à 1/180e.
Prenez une photo de votre décors, puis montez les ISO jusqu’à avoir une bonne exposition.

Une bonne exposition ? c’est à dire que les hautes lumières ne doivent pas être trop fortes, et qu’elles forment un beau contraste avec les basses lumières (ombres ou zones noires).

Très bien ! désormais votre fond est réglé, vous avez plus besoin de vous en occuper, attention tout de même aux variations lumineuses du soleil qui risquent de sur-exposer ou sous-exposer votre arrière plan, donc vérifiez de temps que l’exposition soit toujours bonne, et réglez avec les ISO pour garder une bonne expo.

Placez ensuite votre torche/flash au minimum de sa puissance, et montez petit à petit jusqu’à avoir une joli lumière sur votre sujet. Si au minimum vous avez une lumière trop forte, reculez la torche.

J’attire votre attention sur un point, pour avoir une belle lumière avec un flash en extérieur, il faut prendre en compte le soleil.
Il est préférable que le soleil soit derrière le model, ou caché par des nuages, arbres, bâtiments… de cette manière vous aurez un contrôle total sur votre flash.

 

 


Régler son flash en studio

Si vous êtes en intérieur, je vous conseil également de choisir une ouverture qui correspond à ce que vous avez en tête, et mettre la vitesse au niveau de la synchro flash. Contrairement à l’extérieur, il est préférable de mettre les ISO le plus bas possible pour conserver un joli grain, et monter la puissance de la torche afin d’avoir une bonne exposition.

Vous pouvez profiter de la puissance des flashs pour fermer le diaphragme et avoir une image très nette (F.8 ou plus).
Ou bien de shooter à F.4 ou moins, pour créer du flou et uniformiser le fond, et aussi économiser de l’énergie :)

Personnellement je shoot toujours à F.4 sur du portrait serré ou américain, car en général le model reste net, le fond est flou, et je trouve ça super beau.

Par exemple pour de la photo de mode il faut mettre les vêtements et le corps en valeur, donc plus la photo sera nette partout, plus simple sera la lecture.
Et pour des portraits plus classiques, vous pouvez ouvrir le diaphragme et avoir un joli flou, dans ce cas là il vaut mieux éloigner et baisser la puissance de son flash.

 


Sans flash

Sans flash choisissez également une ouverture qui vous convient, et une vitesse d’obturation d’un minimum de 1/100 - 1/125eme pour figer votre model, si vous souhaitez faire des photos en mouvements vous pouvez monter plus haut. Puis montez les ISO jusqu’a obtenir une belle exposition.

Il est très interessant de shooter sans flash, par exemple le soir vous pouvez profiter des lumières de la ville, des reflets qui sont autour de vous, et ainsi créer des ambiances particulières.

En montant la valeur des ISO, vous allez avoir du bruit, vous pouvez en profiter pour avoir un certain style, faire de beaux noir et blanc. Il faut par contre être très concentré pour ne pas rater le focus.

 

  


Ce premier article sur la lumière est terminé ! merci de laisser un commentaire, vous abonnez à la newsletter et me suivre sur Instagram @Kyonopics !

A votre service et à bientôt !
 

Top