Photoshoot en ville de nuit


Photoshoot en ville de nuit
For english version, click right-top corner :)


Il y a quelque jours j’ai organisé ma première rencontre photo sur Meetup.com ! Il s’agit d’un site ou l’ont peu créer son groupe et inviter du monde à ses évènements, depuis le lancement de mon blog j’ai envie de rencontrer du monde et partager mes connaissances concernant la photo, la création de mon Meetup fut alors pour moi le moyen de réaliser cette envie.

Click to join my Meetup page !


Pour cette première rencontre j’ai décidé d’aborder un sujet un peu difficile qui est le portrait en fin de journée et de nuit en utilisant les lumières de la ville. Dans cet article je vais vous expliquer ce que nous avons fait, et comment nous avons réalisé les photos. J’espère que vous apprendrez plein de choses !

Notre model était Rukana, un model que j’ai déjà pris en photo il y a quelques semaines et 7 participants ont répondu à l’appel. Ce qui à été génial à mes yeux, c’est la diversité des personnes qui m’ont rejoint, des personnes qui viennent de partout dans le monde mais vivant au Japon, depuis seulement quelques mois comme moi, ou depuis plusieurs années !

Nous nous sommes donné rendez-vous à Tsukishima à 17h, un quartier de Tokyo qui a su conserver ses vieilles maisons et constructions, les personnes de Tsukishima ne supportent pas l’idée d’y construire de grands buildings. En fin de journée un des élève à invité une partie du groupe à manger des Monja qui est la spécialité du coin.



Premières photos 

Nous avons commencé à faire des photos alors que le soleil tapait encore assez fort, l’idée dans ce moment là de la journée, est d’aller dans un coin à l’ombre, idéalement sous des arbres afin d’avoir le feuillage en flou d’arrière plan, et avoir de beaux contrastes entre le fond et la model.

Il est important de savoir que si votre model est dans l’ombre, mais que le fond est lumineux, le contraste sera terrible, faites en sorte que la luminosité des deux soit semblable, voir que le model soit du moins plus exposée que le fond.

En ce qui concerne les réglages, je suis resté tout le long à f/1.4, avec une vitesse moyenne de 1/125° puis j’ai géré la luminosité avec les ISO. Il est bien de toujours avoir en tête ou est-ce qu’on en est dans nos réglages pour éviter de trop les changer, sinon votre série ne sera pas homogène.
Il en est de même avec les retouches, il est bien de partir sur une base et de changer l’exposition ainsi que la balance des blanc. De cette manière votre série sera homogène en terme de flou, couleurs et de contrastes.


  


Les petites rues ensoleillées

A ce moment là le soleil commençait de descendre et nous sommes allé dans les petites rues qui traversent l’allée principale de Tsukishima. L’erreur à ne pas commettre à ce moment de la journée, est d’aller dans un coin trop sombre, il est bien de trouver un lieu ou la lumière est encore présente, sinon il y aura des ombres qui ne mettront pas le model en valeur, le but est vraiment de faire en sorte que le visage soit dégagé et que l’on puisse facilement distinguer les bras et les jambes.

Utilisez tout ce qui vous passe par la main, vous aurez souvent des accessoires à porté et n’hésitez pas à vous en servir, là par exemple un scooter, ou une porte qui sort un peu de l’ordinaire en fond. Demandez à votre model de prendre le contrôle de son espace, d’utiliser ce qui l’entour ou de marcher naturellement. 

  


Lumières ambiantes 

La fin d’après midi sonne son heure, les lumières de la ville ont commencées à illuminer la rue principale et les petites ruelles. Nous allons voir maintenant comment maîtriser ces lumières qui sont assez compliquer à gérer car elle viennent principalement du haut, donc il arrivera souvent que le visage du model soit dans l’ombre.
J’ai donc veillé à ce que les lumières épousent bien le model en lui demandant de faire certains mouvements de tête jusqu’à ce que ça soit interessant.


Regardez s’il y a des lumières qui viendrait du côté, je pense par exemple à des restaurant, des boutiques, des lumières automatiques. J’insiste bien sur le fait qu’il faut veiller à bien coordonné les poses avec la lumière environnante, c’est la clé pour avoir de belles photos !

 


La nuit

Dans la dernière partie, la nuit était quasiment tombé, le ciel était bleu foncé, il faut en profiter car cette ambiance ne reste que 10-15 minutes avant qu’il ne devienne totalement noir. Vous pouvez profiter de ce moment pour utiliser le ciel comme fond, ici j’ai utilisé les câbles de communications pour renforcer le cadrage.

Dans les petites rues vous aurez généralement de petites lumières difficiles à gérer, mais dans les grandes rues les lampadaires recouvrent une plus grande zone, ce qui va vous dégager certains arrières plans et ainsi vous pourrez intégrer votre model dans un environnement.


Pour terminer cette séance j’ai remarqué une ombre interessante pour créer un cadre dans le cadre. Ici la lumière est assez forte et focalisé, c’est vraiment interessant car le model peut être bien éclairée et les ombres sont dures.

  


C’est ici que se termine cet article, merci de l’avoir lu ! Hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des suggestions d’articles ou si vous avez des questions sur les Meetup. 

Instagram @Kyonopics 
Top